Jeudi 14 octobre 2010, j'étais invité sur TV FIL 78, la chaine de télévision de Saint-Quentin-en-Yvelines, pour débattre de la réforme des retraites face porte-parole du parti socialiste, Benoît HAMON, tenant de la ligne dure du parti. Au-delà de la démagogie inquiétante du PS sur un sujet aussi important pour l'avenir des Français, j'ai démontré le peu de sérieux du soi-disant "projet" de la rue de Solférino, et le caractère inévitable de cette réforme qui doit obligatoirement reposer sur les mesures d'âge, puisque c'est l'évolution de la démographie qui appelle ces évolutions. Il faut avoir le courage de dire la vérité sur les retraites, dont plus de 10% aujourd'hui sont financés à crédit : c'est la réforme ou la faillite !