Ce vendredi 16 septembre 2011, j'ai été invité à participer, sur la chaine BFM Business à un débat sur la proposition formulée de mon collègue et ami Marc-Philippe DAUBRESSE dans son rapport sur l'insertion économique des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) : la mise en place d'un contrat unique d'insertion (CUI) de sept heures par semaine, rémunéré au Smic, pour une partie des allocataires. Au-delà du détail de cette proposition, c'est toute la question de la contribution de chacun à la bonne marche de la société qui se pose. Personnellement, je pense que le travail est une source d'épanouissement et non une contrainte, voire une aliénation, comme semble encore le penser ma contradictrice communiste, Marie-José CAYZAC, Maire-Adjointe d'Argenteuil et Conseillère Régionale d'Île-de-France.