Dans les médias, sur les tribunes, ou dans des clips politiques, le Parti socialiste ne cesse de marteler que les 2/3 du déficit public seraient dus aux "cadeaux fiscaux" de Nicolas SARKOZY. Il s’agit évidemment d’une pure manipulation à visée électoraliste. Comme le démontrent parfaitement deux articles très clairs de LIBERATION (19 et 21 septembre 2011), journal que l’on ne peut soupçonner d’être un organe de propagande UMP, ces accusations sont mensongères. En 2010, sur les 7,1% de PIB de déficit public, 1/3 est dû à la crise (du fait des mesures du plan de relance face à la plus grave crise économique depuis 1929). Le reste du déficit « ne s’explique pas, loin s’en faut, par la seule politique de Sarkozy, ni même par la politique menée par la droite depuis 2002 ». La vérité est tout autre : un gros paquet du déficit est dû à trente ans de laisser-aller budgétaire. Martine AUBRY, ministre du gouvernement JOSPIN (responsable d’une aggravation du déficit public) ou François HOLLANDE, à la tête du département le plus endetté de France, devraient en savoir quelque chose… et arrêter de vouloir manipuler les Français !

Lire la suite