Bois d'Arcy - Elancourt - Fontenay-le-Fleury - Le Mesnil Saint-Denis - La Verrière - Saint-Cyr-l'Ecole - Trappes
Maire d'Elancourt, ancien Député

Bienvenue sur blog qui traite de mon travail, de mon actualité et de mes propositions pour l'avenir de notre pays.

Aux côtés des habitants de la 11ème circonscription, je continue mon combat pour l'éducation, pour la sécurité, l'emploi et pour notre niveau de vie.

Pour m'écrire

Parcours
Page parlementaire

Lettres du Député

Mai 2011
Mars 2011 (Trappes)
Décembre 2010
Mai 2010
Juin 2009

Rapports

Réussir l'école numérique

Budget 2011 (Défense)
Budget 2010 (Défense)
Budget 2009 (Défense)
Budget 2008 (Défense)

20 avril 2012

La France a besoin d'un décideur !


Ce soir, la campagne officielle du 1er tour des Présidentielles s'achève. C'est le moment des ultimes réflexions : chaque citoyen doit se demander, en son âme et conscience, quel est le bon choix, non seulement pour sa famille, mais surtout pour notre pays. J'ai donc rédigé une lettre à l'intention à nos concitoyens pour expliquer, rationnellement, pourquoi il faut voter pour Nicolas SARKOZY. Ma réflexion rejoint celle de Jean d'ORMESSON qui, en novembre dernier, publiait une tribune intitulée "Un costume présidentiel - Triomphe et tombeau de François Hollande". Il déclarait notamment : "François Hollande ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe. Par temps calme et sans nuages. Il n'est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut. C'est une espèce 'entre-deux : un pis-aller historique. Ce n'est pas Mitterrand : ce serait plutôt Guy Mollet. (...) On pourrait peut-être l'élire à l'Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête." Et l'Académicien français d'ajouter : "M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus traîné dans la boue qu'aucun dirigeant depuis de longues années. Il a pourtant maintenu le pays 'hors de l'eau' au cours d'une des pires crises que nous ayons jamais connues !... (...) Pour affronter le jugement de l'histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp,incohérent jusqu'à l'absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon. Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l'idée d'être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin."

Lire la suite

8 avril 2012

Mon discours au Palais des Sports d'Elancourt


Devant des milliers d'Yvelinois venus au Palais des Sports d'Elancourt le 28 mars 2012, j'ai eu le privilège de prononcer le premier discours du meeting de Nicolas SARKOZY. J'ai rappelé que Nicolas SARKOZY est un vrai décideur, qui a su garder le bon cap en pleine tempête : en homme d'Etat, il a compris que notre pays doit continuer à innover et à se réformer pour garder sa compétitivité, et ne pas céder aux sirènes de la facilité et de la démagogie. J'ai aussi exprimé que les citoyens de droite n'avaient de leçon de morale et de brevet de républicanisme à recevoir de personne, et surtout pas des Socialistes !