BFM vient de consacrer un reportage à la décision que j'ai prise de supprimer, cette année, le feu d'artifice du 14-Juillet, pourtant très apprécié. En effet, compte tenu de la dégradation de la situation économique de la France, avec l’explosion des impôts et du chômage, ma priorité, en tant que Maire, est de protéger le pouvoir d’achat des habitants et de ne pas augmenter leurs impôts. Bien sûr, comme tout le monde, j'aime la fête et j'aime célébrer la République. Mais, je veux surtout continuer à donner l’exemple d’une gestion exemplaire (Elancourt a été reconnue « Ville la mieux gérée des Yvelines », en 2006, par le magazine « Challenge » et en 2012 par l’Argus des Communes). Et je préfère investir dans la réussite scolaire des élèves élancourtois. Il sera bien temps de refaire la fête quand la croissance reviendra !