Mardi 12 novembre 2013. Ce matin, avant la grève parisienne contre la réforme Peillon, j'étais sur RMC, face à Jean-Jacques BOURDIN, pour expliquer la démarche du Collectif des Maires contre la réforme des rythmes scolaires que j'ai initié, et qui est fort de plus de 50 Maires, d'île-de-France et de province, de différentes sensibilités ou apolitiques, et d'une dizaine de parlementaires. J'ai dénoncé l'amateurisme de cette réforme dont le coût financier va retomber sur les communes, dont l'efficacité n'est aucunement prouvée et qui bouleverse la vie des familles. J'invite tous les parents à continuer à signer ma pétition contre cette réforme bâclée et stérile.