Le 13 mars, j'étais interviewé par BFM Business, en tant que délégué général de GEEA (Génération Entreprise-Entrepreneurs Associés), à propos de l'exil des talents français, que j'impute en grande partie à notre fiscalité confiscatoire et à l'hostilité culturelle vis-à-vis de l'entreprenariat.