Coordonnateur et porte-parole du Collectif des Maires contre la réforme PEILLON-HAMON des rythmes scolaires, je viens de faire paraître une tribune dans le quotidien Le Monde du 24 mai 2014. Au nom de tous mes collègues, largement soutenus désormais par l'Association des Maires de France (AMF), je continue à demander un moratoire pour permettre une évaluation sérieuse des bénéfices et du coût de cette réforme. Benoît HAMON se grandirait en acceptant enfin le dialogue, plutôt que de chercher à monter les parents d'élèves contre les Maires. D'ailleurs, ce samedi 25 mai, À 15h, je serai présent à Paris, aux jardins des Tuileries, devant la statue de Ferry, aux côtés du collectif de parents "Les gilets jaunes" qui dénonce depuis des mois les méfaits de cette réforme bâclée, déstructurante pour les familles et non financée par l'Etat.

Lire la suite