Le principal enseignement du 1er tour des élections régionales est l’abstention. Cette abstention n’est pas le fruit d’un ras-le-bol des Français à l’égard d’une politique nationale, mais bien de la confusion morale et politique entretenue chaque jour par la Gauche qui a fait de cette élection une mobilisation contre Nicolas SARKOZY. Par ailleurs, à force de monter les Français les uns contre les autres et de dénigrer notre système économique, le PS et les Verts ont cassé le moral des Français qui n’ont pas cru en cette élection importante pour leur vie quotidienne. Par ailleurs, le PS et les Verts ont évité de parler de leur projet et de leur bilan dont ils savent qu’il est catastrophique : absence de projets majeurs en matière de transports, hausse vertigineuse des impôts et des dépenses personnelles et militantes, explosion des budgets de communication,… Les Français, dimanche prochain, devront se mobiliser contre les messages négatifs qu’envoie la Gauche. Après l’échec des 35 heures qui a plombé l’économie française pendant des années, l’ISF qui a fait fuir notre intelligence et notre capital, le PS, contrainte à une union électoraliste avec les Verts pour garder coûte que coûte ses régions, veut imposer la « décroissance » qui casse nos emplois, nos retraites et détruit encore un peu plus notre système socio-libéral, standard européen. Le 2ème tour de cette élection régionale est un combat entre "négatifs", porteurs de mauvaises nouvelles, et "positifs" qui croient en l’avenir de la France. Il s'agit de départager les démolisseurs des bâtisseurs. En Île-de-France, tout est encore possible ! Seule Valérie PECRESSE est porteuse d'un projet d'avenir, alors que Jean-Paul HUCHON incarne l'immobilisme et la confusion d'une équipe tiraillée par ses contradictions internes et partisanes. Rien n'est fait encore ! Vous êtes libre de choisir la personne et l'équipe à qui vous allez confier les clefs de la Région. J'appelle donc les Yvelinois et les Franciliens à ne pas se laisser voler leur vote par les sondeurs et à ne pas se tromper sur l'enjeu de l'élection. Dimanche, 21 Mars, votez et faites voter pour Valérie PECRESSE !