Bois d'Arcy - Elancourt - Fontenay-le-Fleury - Le Mesnil Saint-Denis - La Verrière - Saint-Cyr-l'Ecole - Trappes
Maire d'Elancourt, ancien Député

Bienvenue sur blog qui traite de mon travail, de mon actualité et de mes propositions pour l'avenir de notre pays.

Aux côtés des habitants de la 11ème circonscription, je continue mon combat pour l'éducation, pour la sécurité, l'emploi et pour notre niveau de vie.

Pour m'écrire

Parcours
Page parlementaire

Lettres du Député

Mai 2011
Mars 2011 (Trappes)
Décembre 2010
Mai 2010
Juin 2009

Rapports

Réussir l'école numérique

Budget 2011 (Défense)
Budget 2010 (Défense)
Budget 2009 (Défense)
Budget 2008 (Défense)

18 septembre 2011

Débat télévisé sur l'évolution du RSA



Ce vendredi 16 septembre 2011, j'ai été invité à participer, sur la chaine BFM Business à un débat sur la proposition formulée de mon collègue et ami Marc-Philippe DAUBRESSE dans son rapport sur l'insertion économique des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) : la mise en place d'un contrat unique d'insertion (CUI) de sept heures par semaine, rémunéré au Smic, pour une partie des allocataires. Au-delà du détail de cette proposition, c'est toute la question de la contribution de chacun à la bonne marche de la société qui se pose. Personnellement, je pense que le travail est une source d'épanouissement et non une contrainte, voire une aliénation, comme semble encore le penser ma contradictrice communiste, Marie-José CAYZAC, Maire-Adjointe d'Argenteuil et Conseillère Régionale d'Île-de-France.

4 septembre 2011

Interview sur France 5 à propos des indemnités-chômage


Ce Vendredi 2 septembre 2011, j'ai répondu aux questions d'une journaliste de l'émission "C dans l'air" (consacrée aux "Syndicats dans la crise"), sur France 5, concernant une proposition faite par Bruno LEMAIRE, Ministre de l'Agriculture, chargé de préparer le programme UMP pour 2012, de réfléchir à une baisse du plafonnement des indemnités-chômage des cadres. J'ai dit ma réticence face à cette mesure, puisque ces indemnités sont la contrepartie de versement de cotisations importantes prélevées sur les salaires. En revanche, je suis favorable à ce qu'une partie de ces indemnités puisse être consacrée à des actions permettant de se réinsérer plus vite dans l'emploi.