Bois d'Arcy - Elancourt - Fontenay-le-Fleury - Le Mesnil Saint-Denis - La Verrière - Saint-Cyr-l'Ecole - Trappes
Maire d'Elancourt, ancien Député

Bienvenue sur blog qui traite de mon travail, de mon actualité et de mes propositions pour l'avenir de notre pays.

Aux côtés des habitants de la 11ème circonscription, je continue mon combat pour l'éducation, pour la sécurité, l'emploi et pour notre niveau de vie.

Pour m'écrire

Parcours
Page parlementaire

Lettres du Député

Mai 2011
Mars 2011 (Trappes)
Décembre 2010
Mai 2010
Juin 2009

Rapports

Réussir l'école numérique

Budget 2011 (Défense)
Budget 2010 (Défense)
Budget 2009 (Défense)
Budget 2008 (Défense)

12 janvier 2017

Mes Voeux pour 2017 !

Je vous présente, pour vous-même et votre famille, mes voeux les plus sincères pour 2017. Je vous invite à regarder (et à diffuser autour de vous) cette petite vidéo dans laquelle je trace des perspectives d'espoir pour 2017, tout en dénonçant ceux qui démolissent les repères structurant notre société (Famille, Entreprise, Autorité, Propriété, Travail, Nation...).

26 avril 2016

Débat sur Europe1 sur la suppression de l'ISF



En tant que Co-fondateur et Porte-parole du Groupe Génération Entreprise Entrepreneurs Associés (GEEA), j'ai participé, ce 21 avril 2016, à un débat sur Europe 1, dans le cadre de l'émission Le grand direct de l'actu, concernant la suppression de l'ISF, cet impôt idéologique totalement anti-économique, qui est une véritable "Incitation à Sortir de France". Cette exception française, qui touche les "petits millionnaires" et épargne les milliardaires, rapporte à l’État environ 5 milliards d'€... pour des pertes fiscales (notamment TVA) d'environ 15 milliards par an ! L’ISF, qui fait fuir chaque jour 2 entrepreneurs de notre pays, aurait fait partir de France entre 200 et 500 milliards d'€ de capitaux depuis sa création !

Lire la suite

15 mai 2015

Mon discours du 8 mai 2015



A l'occasion du 70ème anniversaire de la Victoire des Alliés contre le national-socialisme, j'ai prononcé, ce 8 mai 2015, un discours de mémoire et de mobilisation à destination des jeunes générations, alors que nos militaires sont engagés sur de nombreux théâtres d'opération extérieurs et sur le sol national pour lutter contre le terrorisme, le nouveau visage de la barbarie. Nous devons affirmer clairement nos valeurs et soutenir sans relâche nos soldats qui se battent pour notre liberté, au péril de leur vie.

17 mars 2015

Départementales 2015 : nos propositions pour le canton !




Dimanche 22 mars 2015, aura lieu le 1er tour des élections départementales. Maire d'Elancourt, je suis candidat dans le canton Trappes-Elancourt-La Verrière, aux côtés d'Anne CAPIAUX, avec comme suppléants Nicolas DAINVILLE (La Verrière) et Brigitte RAWLINSON (Trappes). Notre équipe de compétences et de résultats sollicite votre confiance pour dynamiser notre canton, et travailler efficacement et sans sectarisme avec les équipes municipales de nos trois communes. Nos priorités sont l'Education, l'Emploi et la défense de la Famille.

24 février 2015

Notre candidature aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015


J'ai décidé d'être candidat au poste de Conseiller Départemental du canton de Trappes-Elancourt-La Verrière, aux côtés de Anne CAPIAUX, Maire-Adjoint d'Elancourt, avec comme remplaçants Nicolas DAINVILLE, Conseiller Municipal de La Verrière, et Brigitte RAWLINSON, de Trappes Citoyens. En effet, notre canton doit être représenté par des élus de terrain qui ont fait leurs preuves, et non des apparatchiks politiques qui ne se sont jamais mobilisés pour nos communes. J'appelle donc les citoyens de nos 3 communes à se mobiliser, dès le 1er tour, pour porter en tête nos valeurs et nous permettre de travailler sereinement au service de tous les habitants du canton.

Lire la suite

7 janvier 2015

Croire en la France : Mes voeux pour 2015 !


Comme chaque année, j'ai souhaité adresser aux Français un message vidéo pour leur souhaiter une bonne et heureuse année 2015 ! Je suis revenu sur l'inquiétante politique du gouvernement socialiste qui insécurise les acteurs économiques, fragilise les créateurs de richesses et détruit l'emploi des Français. J'ai notamment dénoncé la petite minorité d'idéologues extrémistes qui veulent déconstruire les valeurs qui fondent notre société, comme l'entreprise ou la Famille. Malgré tout, j'ai invité nos concitoyens à continuer de croire en la France, notre merveilleux pays qui a tant d'atouts et de talents. Que 2015 soit l'année de l'audace et du courage politique pour rendre aux Français l'envie de vivre et de réussir en France !

24 juin 2014

TF1 EVOQUE LA MISE EN PLACE DES RYTHMES SCOLAIRES A ÉLANCOURT



Mardi 24 juin 2014, TF1 a consacré un reportage du journal de 13 heures à l'annonce des nouveaux horaires scolaires de la rentrée 2014/2015 (avec le mercredi travaillé), voulus par Benoît HAMON, Ministre de l’Éducation Nationale. La journaliste est venue interroger des parents de l'école du Berceau d'Élancourt, déboussolés par les horaires du Ministère. J'ai précisé qu'au-delà de notre priorité d'accueillir les enfants en toute sécurité et d'épauler les familles dans leur organisation, la Ville d'Élancourt allait essayer de faire des TAP (temps d'activités périscolaires) de qualité en mobilisant les enseignants volontaires, grâce à la qualité de notre partenariat de longue date.

27 avril 2014

Ma réaction aux "aménagements" de B. HAMON sur les rythmes scolaires


Ce vendredi 25 avril 2014, j'étais invité en direct sur le plateau de i Télé pour réagir aux propositions d'aménagements du décret "Peillon" sur les rythmes scolaires annoncées par le nouveau Ministre de l'Education nationale, Benoît HAMON. Même si ces propositions peuvent sembler habiles, elles ne règlent absolument pas les problèmes de fond que pose cette réforme : elle est inefficace, inégalitaire et, surtout, non financée ! La sagesse serait de revoir totalement ce décret, plutôt que de le bricoler, et, en attendant, de reporter d'un an son application obligatoire pour toutes les communes, ou de laisser le libre-choix aux Maires. Le bon sens et le dialogue (promis par le Premier Ministre) doivent prévaloir.

12 novembre 2013

Collectif des Maires contre la réforme des rythmes scolaires




Mardi 12 novembre 2013. Ce matin, avant la grève parisienne contre la réforme Peillon, j'étais sur RMC, face à Jean-Jacques BOURDIN, pour expliquer la démarche du Collectif des Maires contre la réforme des rythmes scolaires que j'ai initié, et qui est fort de plus de 50 Maires, d'île-de-France et de province, de différentes sensibilités ou apolitiques, et d'une dizaine de parlementaires. J'ai dénoncé l'amateurisme de cette réforme dont le coût financier va retomber sur les communes, dont l'efficacité n'est aucunement prouvée et qui bouleverse la vie des familles. J'invite tous les parents à continuer à signer ma pétition contre cette réforme bâclée et stérile.

25 octobre 2013

Rythmes scolaires : mon interview sur TV Fil 78




Ce 24 octobre 2013, j'étais en direct sur le plateau de TV Fil 78 pour faire le point sur mon action contre la réforme Peillon des rythmes scolaire : ma pétition en ligne, et ma proposition faite aux autres Maires de rejoindre le"Collectif des Maires contre la réforme des rythmes scolaires" (collectifdesmaires@gmail.com). Il est nécessaire de se mobiliser en masse pour faire monter la pression sur le Gouvernement avant le prochain Congrès des Maires de France, prévu fin novembre. Le Ministre Vincent Peillon est aujourd'hui fragilisé par l'échec patent de cette réforme bancale, mal préparée et infinançable, qui mécontente à la fois les professeurs, les parents d'élèves, les syndicats, les animateurs, les associations, et fatigue les écoliers. La sagesse serait qu'il reconnaisse son erreur et remette tout à plat en annulant son décret.

13 octobre 2013

Rythmes scolaires : sur LCI face à la Ministre George-Pau LANGEVIN



Samedi 12 octobre 2013, j'étais sur LCI, face à la Ministre de la Réussite éducative, George-Pau LANGEVIN, à propos de la fameuse réforme "Peillon des rythmes scolaires, contre laquelle j'ai lancé une pétition que je vous invite à signer. En effet, la réforme des rythmes scolaires est infinançable (1 à 2 Mds € de nouvelles dépenses publiques), inefficace sur les résultats scolaires et injuste entre les communes. Elle entraînera une hausse mécanique des impôts locaux (jusqu’à 5 points d’impôts en plus !) dans un contexte de ras-le-bol fiscal des Français. Elle divise le corps enseignants, inquiète les familles et fragilise les collectivités locales. Maire de terrain, je travaille dans ma commune d'Elancourt sur les évolutions de la pédagogie grâce aux outils numériques. Cette révolution de l'enseignement aura des impacts bien plus positifs sur les résultats scolaires des petits Français que la réforme des rythmes scolaires, non prioritaire, qui est en décalage avec le rythme des familles.

8 octobre 2013

Interview sur France 5 contre la loi Peillon



Ce lundi 8 octobre 2013, j'étais invité sur France 5 par Axel de Tarlé, dans son émission "C A DIRE", pour expliquer mon opposition à la loi Peillon sur les rythmes scolaires : cette réforme a été mal préparée, elle est incohérente, injuste et non financée. Ce n'est pas sérieux de faire supporter ainsi de nouvelles dépenses aux communes, sans aucune assurance d'efficacité, car aucune d'études d'impacts sérieuse n'a été menée.

2 octobre 2013

Mon interview sur France Inter contre les rythmes scolaires



J'étais, ce matin, l'invité de Patrick Cohen dans le 7/9 de France Inter
consacré à la réforme Peillon face à Yves Blein, Député-maire de Feyzin, porte-parole du groupe PS sur les rythmes scolaires. Fort du succès de la pétition que j'ai lancée contre cette réforme mal préparée, non financée et inefficace, je continue la mobilisation avec mes collègues Maires pour obtenir l'abandon de ce projet déraisonnable et annonciatrice de hausses des impôts locaux.

1 octobre 2013

Interview TV FIL : ma pétition contre la loi Peillon



A quelques jours du Congrès des Maires de France, la pétition que j'ai lancée pour demander le report de la réforme Peillon sur les rythmes scolaires fait écho aux remontées inquiétantes du terrain dans les - rares - communes qui ont déjà appliqué la réforme : incohérence des emplois du temps, fatigue des enfants, désorganisation des familles, insuffisance des activités, manque de formation, coût exponentiel par rapport aux prévisions (1,5 million d'euros annoncé à Trappes !), avec, à la clef, une augmentation des impôts locaux !

11 juillet 2013

Crise : pas de feu d'artifice à Elancourt le 13 juillet prochain


BFM vient de consacrer un reportage à la décision que j'ai prise de supprimer, cette année, le feu d'artifice du 14-Juillet, pourtant très apprécié. En effet, compte tenu de la dégradation de la situation économique de la France, avec l’explosion des impôts et du chômage, ma priorité, en tant que Maire, est de protéger le pouvoir d’achat des habitants et de ne pas augmenter leurs impôts. Bien sûr, comme tout le monde, j'aime la fête et j'aime célébrer la République. Mais, je veux surtout continuer à donner l’exemple d’une gestion exemplaire (Elancourt a été reconnue « Ville la mieux gérée des Yvelines », en 2006, par le magazine « Challenge » et en 2012 par l’Argus des Communes). Et je préfère investir dans la réussite scolaire des élèves élancourtois. Il sera bien temps de refaire la fête quand la croissance reviendra !

10 juillet 2013

Trop d'impôts tue l'emploi !


Ce mardi 9 juillet 2013, je suis intervenu sur le plateau de LCP dans l'émission « Ça vous regarde » pour répondre à la question « Hausse d'impôts: le gouvernement fait-il le bon choix ? ». Face à Yann Galut, Agnès Verdier-Molinié et Vincent Drezet, j'ai rappelé que trop d'impôts tue l'emploi ! Après un matraquage fiscal sans précédent (37 milliards d'euros d'impôts nouveaux), le gouvernement socialiste a fait de la France un véritable enfer fiscal. Résultat: nos talents et nos capitaux fuient à l'étranger...pour y investir et créer des emplois ! 5000 Français sont ainsi partis hors de France depuis l'élection de François Hollande, c'est 5 à 7 fois plus qu'auparavant ! Selon la Fondation Concorde, ce sont plus d'1 million d'emplois qui ont été détruits en France à cause de l'exil fiscal depuis 20 ans... Comme l'a montré l'économiste américain Arthur Laffer : il y a un seuil d'impôts à ne pas dépasser, au risque de décourager nos entrepreneurs, d'asphyxier les classes moyennes et de faire baisser les rentrées fiscales ! En fiscalité, comme en médecine, tout est une question de dose ! Plutôt que de continuer à augmenter la pression fiscale, comme envisage de le faire le gouvernement socialiste, il faudrait baisser nos dépenses publiques qui atteignent aujourd'hui des records (57% du PIB contre 46% en Allemagne) !

2 juillet 2013

Mon discours du 18 juin 2013


Rendez-vous traditionnel du 18-Juin devant la Mairie d’Élancourt : l'hommage au Général de Gaulle. Son Appel à la Résistance reste un modèle de lucidité, d'intelligence et de combativité ! Un exemple à suivre, évidemment, en ces temps de crise économique, où l'on a plus que jamais besoin de décideurs courageux, compétents, qui osent dire la vérité et prendre les décisions difficiles que nécessite l'intérêt général...

16 mai 2013

Mon discours du 8 mai 2013


J'ai prononcé, ce mercredi 8 mai 2013, à Elancourt, le traditionnel discours afin de commémorer l'anniversaire de la Victoire des Alliés sur le nazisme. C'est l'occasion de rendre hommage aux Victimes de cette idéologie délétère, de célébrer le courage de nos Héros, connus ou anonymes, et aussi de tracer des perspectives d'avenir à travers une réflexion sur le bien et le mal, sur le sens de l'engagement, sur la nécessité d'affronter les réalités du monde, d'hier et d'aujourd'hui, et de se méfier de toutes les idéologies, par nature simplistes.

5 avril 2013

La meilleure arme contre les paradis fiscaux: ne plus être un enfer fiscal !



Le Jeudi 4 avril 2013, je suis intervenu sur le plateau de France 3 lors d’un débat sur l’affaire Cahuzac et la lutte contre les paradis fiscaux. J’ai rappelé que j’avais été le premier Député à publier une liste noire des paradis fiscaux. C’était en 2009, à l’occasion d’une mission parlementaire en pleine crise financière. S’il faut davantage de coopérations bancaires internationales, initiative menée par Nicolas Sarkozy lors du G20 de Londres, j’ai aussi souligné que la meilleure arme contre les paradis fiscaux était de ne plus faire de la France un enfer fiscal ! Avec une pression fiscale de 46,2% du PIB et des mesures uniques au monde (ISF, taxe à 75%...), la France est considérée comme « le pays le plus taxé du monde » par le journal américain Forbes ! A cause de ce climat d’inquisition fiscale, une fuite sans précédent de nos talents et de nos capitaux est en cours : 5 000 Français partiront cette année, 5 à 7 fois plus que la tendance habituelle

2 février 2013

Plutôt que du "Mariage pour tous", les Français veulent des "emplois pour tous" !



Mardi 29 janvier 2013, sur la Matinale de LCP, j'ai participé à un débat face au Député socialiste Bernard Roman sur le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe. J’ai rappelé que dans cette situation économique inédite - 280 000 chômeurs de plus en 6 mois ! – les Français n’attendent pas des mesures sociétales qui les divisent, mais des décisions fortes qui les sécurisent ! C’est donc sur l’emploi, la première préoccupation, qu’il faut concentrer notre énergie ! Plus que jamais, il faut préserver la Famille, véritable valeur refuge, plutôt que de la bouleverser en menant, selon les termes mêmes de Christine TAUBIRA, une véritable « réforme de civilisation ». Pourquoi promouvoir la parité des sexes au gouvernement tout en la refusant dans le mariage ? Sur ce sujet, je suis d’ailleurs en adéquation avec les anciennes déclarations d'Elisabeth GUIGOU, ancienne ministre de la Justice socialiste : « Je soutiens comme de nombreux psychanalystes et psychiatres qu’un enfant a besoin d’avoir en face de lui, pendant sa croissance, un modèle de l’altérité sexuelle. »